Comment dessiner les fleurs, ou, comment les fleurs sont-elles composées

Start free drawing lessons

Receive your free drawing lessons right in your inbox every week.
These are not just little tips and techniques, but a full course of learning how to see, think, and draw like an artist.

En réalité, j'ai véritablement commencé à apprendre comment dessiner les fleurs où j'ai grandis en Nouvelle-Angleterre, là où mes parents possédaient une maison et environ 6 hectares de forêt.

En tant que petite fille, j'adorais collectionner les fleurs sauvages et les aplatir pour les mettre dans un petit album. Je ne crois pas que je recommanderais ça aujourd'hui, vu que le pollen avait parfois vite fais de salir le livre, et, l'odeur qui en émanait à la suite de l'écrasement des fleurs pouvait laisser une puanteur assez tenace ! Mais à cette époque, j'ai pu si bien mémoriser les fleurs que je peux, même aujourd'hui, posséder une base de donnée mentale satisfaisante, me permettant de les reproduire dans mon carnet de croquis pour les classer. Je n'ai pas une base de donnée satisfaisante pour les fleurs de jardin, mais vous voyez où je veux en venir : vous intéresser à votre sujet de manière ordonnée peut le rendre plus amusant.

La vue que j'avais, tôt le matin, depuis la fenêtre de ma chambre, là où j'ai grandis.

Mais surtout, être familier avec votre sujet vous permettra de le dessiner correctement - vous saurez ce qu'il faut chercher et il vous sera plus facile de savoir de quelle manière rendre les ombres et les lumières. Ça vaut donc le coup d'acquérir un savoir de base en botanique tandis que vous apprenez à dessiner les fleurs. Cette section vous aidera à comprendre comment les fleurs sont structurées et comment elles sont composées - leur "anatomie" si vous préférez, ou, comme le dis un de mes amis, leur "squelette". Vous acquerrez le vocabulaire de base afin que, lorsque vous travaillez sur ce que je vous propose, vous pourrez comprendre ce à quoi je me réfère. 

Comme nous l'apprenons à l'école, la fleur est composée des organes reproducteurs de la plante. Afin d'attirer de petites créatures comme les abeilles (ou les oiseaux - ou même les chauves-souries !) afin de s'assurer de la pérennité de la fertilisation, la fleur va étendre ses pétales d'une manière qui est spécifique pour chaque espèce ; cet arrangement de pétales s'appelle "corolle". Les botanistes ont classés quatre types de corolles ; mais avant de voir ça, intéressons-nous à tous ces agaçants petits détails appartenant à la corolle et que nous devons connaitre afin de pouvoir dessiner une fleur.

A la différence des animaux et, um, des humains, certaines fleurs ont la caractéristique singulière d'avoir à la fois les organes mâle et femelle nécessaires à la reproduction - les botanistes appellent cela des "fleurs parfaites" et celles qui ne que sont mâle ou bien femelle se nomment des "fleurs imparfaites" ; quoiqu'il en soit, ce que les abeilles, les oiseaux et les chauves-souries font lorsqu'ils farfouillent au milieu des corolles c'est qu'ils transfèrent par inadvertance du pollen des organes mâle vers les organes femelle. 

Tout de de ma Nouvelle-Angleterre natale : des Kalmia latifolia, ou, laurier des montagnes 

Les organes femelle

Le "Pistil" est le nom donné au système reproductif femelle de la fleur ; la pointe pouvant recevoir et retenir le pollen s'appelle le "stigmate" - c'est en fait là que le pollen germe.

Le "style" est la section centrale du pistil, lequel style ressemble généralement à une petite colonne cylindrique sur une base élargie ; cette base élargie est l'"ovaire" ; et, comme pour les animaux, les ovaires produisent des ovules. De manière assez intéressante, lorsqu'un ovaire mûrit, il se devient un fruit, et lorsqu'un ovule mûrit, il devient une graine. 

Les organes mâle

L'"étamine" compose l'organe mâle du système reproductif de la fleur, lequel consiste d'un mince "filament" qui supporte une "anthère" ; l'anthère est le lieu où le pollen est produit.

Les autres parties

Le "calice" est la base de la fleur ; il contient tous les "sépales" - les petites feuilles vertes en-dessous de la fleur qui se referment et qui protègent le bourgeon tandis qu'il se développe. Parfois, il existe quelque chose qui ressemble à une paire de sépales supplémentaire, ce qui est appelé collectivement le calice.

Vous possédez donc maintenant l'anatomie de base pour vous permettre de dessiner des fleurs.

Prêt à découvrir les formes spéciales de floraison, ou "corolles" ? Cliquez sur le lien ci-dessous.

New! Comments

Have your say about what you just read! Leave me a comment in the box below.